Dans un post précédent, GENIUM360 Démocratie 101, j’expliquais le stratagème utilisé par l’équipe de GENIUM360 pour favoriser la réélection des administrateurs dont le mandat venait à échéance. Dans le vidéo ci-dessous, j’explique comment s’assurer de contrôler une Assemblée générale annuelle (AGA).

Comme je l’explique, c’est beaucoup plus simple de contrôler une AGA qu’une élection. Ceci étant donné que pour l’élection, on ne peut réellement empêcher quelqu’un de présenter sa candidature. Pour une AGA, la dynamique est complètement différente comme je l’explique dans le vidéo.

Au final, il y avait environ 125 participants. La majorité, du monde que je n’avais jamais vu. Parfois je me demande si ce n’était pas que des figurants. À part moi et un sympathisant au clan qui a causé la mise en tutelle de l’OIQ, tout au plus deux autres personnes ont fait des interventions au micro.

Pour ce qui est des résolutions, personne n’a posé de question, ni personne n’a demandé le vote. Elles ont donc toutes été entérinées par défaut.

Comme je demandais depuis cinq ans que RéseauIQ, maintenant GENIUM360, cesse de prétendre parler au nom des 60 000 ingénieurs et que l’une des résolutions allait en ce sens, je pensais avoir une écoute favorable auprès des dirigeants de GENIUM360.

Alors que je posais une question pour savoir s’ils avaient connaissance que pendant tout ce temps-là, l’ADIIQ était en dormance, voici ce qu’on m’a répondu : « Guy-Michel, arrête de revenir sur le passé, passe à autre chose. C’est fini ce temps-là! »

Eh bien non je n’arrêterai pas de parler du passé. D’une part parce que vous avez été complice de ce qui s’est fait. D’autre part, parce que vous continuez à contrôler les organisations propres au monde du génie et plus précisément, l’Ordre des ingénieurs.

Ce n’est donc pas vrai que je vais arrêter de parler du passé. Le passé doit être connu pour que les nouvelles générations sachent ce qu’on doit éviter de refaire.

Dessein d’ingénieurs La déroute des professions est là pour rester. Il faut en parler!

Dessein d’ingénieurs – La déroute des professions est disponible dans les librairies suivantes:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s