Le 6 juillet dernier était la date du 2e anniversaire de la tutelle de l’Ordre des ingénieurs. Cela a été l’occasion pour prendre un peu de recul face à la situation. Un exercice que malheureusement, la présidente de l’Ordre des ingénieurs, Kathy Baig, refuse de faire sous prétexte qu’elle regarde en avant.

Comment est-ce possible que la présidente Baig refuse de commenter le passé de l’organisation? L’hypothèse qui me semble la plus plausible est qu’elle cherche avant tout à protéger ceux qui l’ont précédé, et qui probablement, lui ont permis d’accéder à la présidence… « scratch my back, I’ll scratch yours »…

Comme je disais, le 2e anniversaire a été l’occasion pour prendre du recul et regarder où s’en va l’OIQ. Évidemment, la première chose qui me soit venue en tête est l’annulation de l’élection au suffrage universel des membres pour la présidence 2018. Tout simplement une aberration lorsqu’on pense que l’organisation est et demeure en tutelle.

Il y a également eu les élections pour la sélection des administrateurs qui ont été annulées sous prétexte de la réduction de la taille du Conseil d’administration. Comme si cela n’était pas suffisant, la cerise sur le gâteau est bien évidemment l’abolition du Comité exécutif depuis le début du mandat 2018-2019. Comment tout cela est-il possible alors que l’OIQ demeure en tutelle?

Ce sont les faits ci-dessus qui m’ont fait penser que si l’Ordre des ingénieurs était un pays, alors on évoluerait tout simplement au sein d’une dictature! Oui! oui! une dictature!

S’il n’y avait que les élections, peut-être qu’on pourrait croire que les administrateurs en tutelle ont pris des décisions pour le bien supérieur de la profession. Le problème c’est que les élections ne sont qu’un premier signal. Le deuxième se trouve dans la censure et la désinformation! Difficile de le croire, mais c’est un autre fait, l’Ordre des ingénieurs fait dans la censure et la désinformation.

Côté censure, je peux affirmer sans crainte que les stratèges de l’OIQ font censurer les groupes de l’OIQ sur les réseaux sociaux. Tout commentaire pouvant discréditer l’organisation disparait dans le temps de le dire. Pour ma part, cela doit faire au moins 3 ans que je ne peux plus écrire sur le groupe LinkedIn de l’Ordre des ingénieurs. Encore la semaine dernière, mes interventions sur le profil de l’OIQ ont été effacées.

Je veux bien croire que je remets en question plusieurs des démarches de l’OIQ depuis de nombreuses années. Le livre Dessein d’ingénieurs en témoigne, mais est-ce une raison pour censurer les idées qui vont à l’encontre des décisions des stratèges de l’organisation? Seuls les régimes dictatoriaux vont contrôler de la sorte les informations diffusées à leur sujet. Tout cela n’est-il pas aberrant?

Après l’annulation des élections, l’abolition du Comité exécutif et la censure des médias sociaux, la prochaine étape pour bien ancrer la dictature sera la désinformation. Surveillez bien prochainement sur vos écrans, de la propagande à satiété! Vous verrez comme les ingénieurs sont bons. On vous dira que les ingénieurs sont indispensables, et vous allez y croire tellement les images seront belles.

Vous en aurez plein les yeux, plein les oreilles du magnifique des ingénieurs. En fait, vous en aurez pour 3 millions de $$$. On ne regarde pas la dépense lorsqu’il faut faire oublier que l’organisation est en tutelle. Ça personne ne vous en parlera. Une tutelle? Quelle tutelle!

Même dans mes rêves les plus fous, jamais je n’aurais pu imaginer que l’Ordre des ingénieurs s’abaisserait aussi bas dans le seul but de protéger ceux qui ont façonné et qui façonnent encore douteusement son fonctionnement.

Que fait le gouvernement face à tout cet amateurisme… Serait-ce qu’il protège les petits amis qui l’ont financé pendant de nombreuses années?

Texte du 2e anniversaire publié dans Le Soleil: Lire

Dessein d’ingénieurs – La déroute des professions est disponible dans les librairies suivantes:

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s