Le 26 novembre dernier, la présidente de l’Ordre des ingénieurs, Kathy Baig, publiait une lettre ouverte (lire ici) dans les médias pour affirmer qu’il était temps de lever la tutelle imposée par le gouvernement libéral de Philippe Couillard en juillet 2016. Après deux ans et quelques mois de ce régime, la présidente est d’avis que le travail réalisé pour rehausser les mécanismes de gouvernance justifie sa demande. N’est-il pas curieux qu’elle se permette de parler de la fin de la tutelle alors qu’elle n’a jamais voulu parler des motifs qui l’ont justifié? Regardons-les dessous de son argumentaire.

D’entrée de jeu, la présidente affirme qu’il est temps de lever la tutelle puisque les actions menées au cours des deux dernières années auraient porté fruit. Elle parle du renforcement des mécanismes de protection du public, d’une consolidation de la gouvernance et finalement, l’amélioration des finances de l’organisation. À quel point le renforcement des mécanismes protègera-t-il le public?

Les dires de la présidente ne sont guère rassurants lorsqu’on pense qu’elle a affirmé à maintes reprises que l’organisation n’était pas prête pour faire face aux cas de collusion et de corruption qui eurent lieu pendant près de 10 ans. Le doute prend tout son sens lorsqu’on réalise qu’elle s’est fait réélire à son poste suite à une interprétation de l’article 64 b) du Code des professions. Peut-on parler d’une saine gouvernance lorsque les lois sont interprétées à l’avantage d’un individu plutôt que du collectif?

La présidente poursuit sa lettre en tentant de redorer l’image de l’organisation en utilisant des sondages portant sur les ingénieurs. Ainsi, elle rapporte que la population fait confiance au travail des ingénieurs à 73 %. Selon elle, ceci est un autre élément en faveur de la levée de la tutelle. Pourtant, si elle avait fait un effort pour comprendre, elle aurait sûrement réalisé qu’en 2014, à peine 12 % de la population croyait à la protection du public par les Ordres professionnels. Plutôt que d’appeler à la levée de la tutelle, la présidente doit éviter de confondre « travail des ingénieurs » et « Ordre des ingénieurs ». Ainsi elle réaliserait que « travail » et « Ordre » ne sont pas des mots de même famille!

Pour terminer, la présidente Baig dit se réjouir que le gouvernement Legault soit à l’écoute des ambitions de l’Ordre des ingénieurs. En particulier, elle invite la ministre de la Justice à traiter prioritairement le dossier de la tutelle de l’OIQ. Cette demande est un peu comme la cerise sur le Sundae. Comment la présidente peut-elle croire que la sortie de la tutelle de l’Ordre des ingénieurs est un sujet de haute priorité? Cela dépasse tout simplement l’entendement! Comme si la tutelle de l’organisation empêchait le Québec de fonctionner…

Lorsqu’on connaît le moindrement les rouages de l’Ordre des ingénieurs, on comprend que derrière le dossier prioritaire de la tutelle, l’objectif de la présidente est de dégager la voie pour ainsi lancer une campagne publicitaire en vue du 100e anniversaire de l’organisation. Déjà, une cotisation spéciale a permis de puiser près de 3 millions de dollars des poches des ingénieurs. La question se pose. Le rôle d’un Ordre professionnel est-il l’autopromotion ou la protection du public?

Depuis près de 20 ans que l’Ordre des ingénieurs est utilisé pour satisfaire des ambitions personnelles. Aujourd’hui malgré la tutelle, le problème de gouvernance serait-il dû au fait qu’après sa réélection par une relecture du Code des professions, la présidente se croit tout permis?

 

 

 

SPÉCIAL – 100e ANNIVERSAIRE DE L’OIQ – SPÉCIAL

Dans le cadre du 100e Anniversaire de l’Ordre des ingénieurs du Québec, Dessein d’ingénieurs vous faits découvrir les rouages de l’histoire récentes de l’organisation. Un livre pour comprendre les motivations de la présidente à s’impliquer au sein de la profession. Idéal pour la bibliothèque de l’ingénieur soucieux de gouvernance.

C$15,00

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s