Dessein d’ingénieurs – La déroute des professions

Comme on le constate dans le livre, l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) a été utilisé pour satisfaire les ambitions d’un petit groupe d’individus. Ils avaient le désir de faire entendre la voix de l’ingénieur sur la place publique.

En 2014, le stratagème a été poussé un cran plus loin alors que certains se sont regroupés pour soi-disant remettre de l’ordre à l’Ordre. Ils disaient être le Groupe pour remettre de l’ordre à l’Ordre (GROLO).

Pour mieux comprendre pourquoi l’OIQ a été mis en tutelle par le gouvernement, il est intéressant de regarder les textes de présentations des candidats lors des élections pour les postes d’administrateur à combler.

Il demeure intéressant de constater que le GROLO est apparu dans le paysage de l’ingénierie la même année que le lancement officiel (ou du relancement) de l’Association des ingénieurs du Québec (connu maintenant sous l’Association de défense des intérêts des ingénieurs du Québec, ADIIQ).

2013

  • Texte de candidature de Zaki Ghavitian, Voir

Le texte de l’ingénieur Ghavitian est souligné alors qu’il demande aux ingénieurs de le soutenir pour  »nos emplois, nos salaires et nos honoraires ». Comme si le rôle d’un administrateur d’un Ordre professionnel était de voir aux conditions salariales et d’emploi des membres.

2014

  • Texte de candidature de Mathieu Cléroux (non élu), Voir
  • Texte de candidature d’Alexandre Marcoux (élu), Voir
  • Texte de candidature de Jean-François Proulx (élu), Voir

2015

  • Texte de candidature de Mathieu Cléroux (élu), Voir
  • Texte de candidature de Roger Dufresne (élu), Voir
  • Texte de candidature de Sophie Larivière-Mantha (élue), Voir
  • Texte de candidature de Sid Zerbo (élu), Voir

2016 – Élections pour la présidence

  • Texte de candidature de Kathy Baig (élue), Voir
  • Texte de candidature2 de Kathy Baig (élue), Voir
  • Texte de candidature Zaki Ghavitian, Voir
  • Texte de candidature2 Zaki Ghavitian, Voir
  • Texte de candidature François P. Granger, Voir
  • Texte de candidature2 François P. Granger, Voir
  • Texte de candidature de Guy-Michel Lanthier, Voir
  • Texte de candidature2 de Guy-Michel Lanthier, Voir
  • Texte de candidature de Daniel Lebel, Voir
  • Texte de candidature2 de Daniel Lebel, Voir
  • Texte de candidature de Jeff Proulx, Voir
  • Texte de candidature2 de Jeff Proulx, Voir

En 2016 comme mentionné dans le livre, c’est la première fois que le Président de l’organisation est élu au suffrage universel des membres. Également une première, les candidats peuvent investir jusqu’à 10 000 dollars dans le cadre de leur campagne.

Il demeure curieux que parmi tous les candidats, seule Kathy Baig ait  une présentation décidément réalisée par des professionnels de la communication. Certains disent qu’elle aurait eu de l’information privilégiée; elle aurait participé au Comité ayant mis en place les balises en vue des élections.

Autre point intéressant dans le texte de candidature de Kahty Baig, c’est lorsqu’elle déclare qu’elle a aboli la hausse de cotisation de 100$. C’est intéressant de le noter puisqu’une fois entrée en fonction, le gouvernement n’a pas hésité à mettre l’organisation pour son manque de financement!

2017

  • Texte de candidature Alexandre Marcoux (élu), Voir
  • Texte de candidature Zaki Ghavitian (élu), Voir

Pour 2017, il faut noter l’utilisation de la référence au GROLO, remettre de l’ordre à l’Ordre. Effectivement, puisqu’en janvier, une lettre avait été envoyée au Conseil d’administration pour signaler l’infiltration de l’Ordre par le GROLO.

Le message était d’autant plus important puisqu’un membre du GROLO se trouvait sur le Comité exécutif  avec la présence de Roger Dufresne (mandat 2016-2017). Il est donc surprenant que Marcoux et Ghavitian reprennent l’expression de ralliement.

Il est tout autant surprenant que malgré la lettre de janvier, le Conseil d’administration ait renommé un membre du GROLO au Comité exécutif. Cette fois-ci, en la personne d’Alexendre Marcoux. Serait-ce la preuve que l’organisation est largement infiltré par ce groupe dont l’ambition est de faire entendre la voix des ingénieurs sur la place publique?

Dessein d’ingénieurs – La déroute des professions est disponible dans les librairies suivantes: